On peut se bâtir, en dehors des vieux cadres, une vie orgueilleuse, joyeuse et réfléchie, S. de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée

Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes

Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes


Le Prix Simone-de-Beauvoir pour la liberté des femmes 2024 est décerné Marie-Paule Djegue OKRI. Il a été remis le mardi 9 janvier 2024, à 11h00, à la Maison de l’Amérique latine, 217, boulevard Saint-Germain, Paris VII.

Le prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes a été fondé par Julia Kristeva en 2008, à l’issue du colloque international organisé à Paris pour le centenaire de Simone de Beauvoir (9 janvier 1908- 14 avril 1986).

Julia Kristeva, la fondatrice, a présidé le prix de 2008 à 2011. Josyane Savigneau lui succède, puis Sihem Habchi en 2017. Depuis octobre 2019, Sylvie Le Bon de Beauvoir est présidente, et Pierre Bras est Délégué général du jury.

Le prix, doté, est remis chaque année le 9 janvier, jour de la naissance de Simone de Beauvoir.

Ce prix est décerné à une personne ou une association, à une œuvre ou une action qui, partout dans le monde - dans tous les domaines, droit, travail, éducation, recherche, littérature, vie quotidienne, militantisme... - défend et fait progresser la liberté des femmes, jamais définitivement acquise.

Le prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes a récompensé :

 Taslima Nasreen, victime d’une fatwa,
 l’organisation iranienne One million signatures,
 Malala Yousafzai, désormais prix Nobel de la paix, qui se bat pour l’éducation des filles et que les Talibans ont tenté d’assassiner,
 Michelle Perrot, dont le travail d’historienne – notamment sur l’histoire des femmes - est dans le droit fil de la pensée de Beauvoir,
 le National Museum of Women in the Arts de Washington, le seul musée au monde consacré à la production artistique des femmes,
 Giusi Nicolini, maire de Lampedusa, combattante pour les droits des réfugiés et des migrants, qui a reçu en 2017 le Grand Prix Houphouet Boigny/Unesco pour la Paix 2017,
 l’association polonaise "Sauvons les femmes" Sauvons les femmes,
 l’écrivaine turque Asli Erdogan,
 Sara Garcia Gross,
 Le Collectif 490 "Hors la loi",
 Scholastique Mukasonga,
 la Maison des femmes de Saint-Denis,
 les Iraniennes en lutte pour la liberté, à la mémoire de Jina Mahsa Amini,
 Marie-Paule Djegue Okri, Ligue ivoirienne des droits des femmes.

Le jury du prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes est composé des membres suivants :
Fondatrice, Julia Kristeva
Présidente, Sylvie Le Bon de Beauvoir
Délégué général, Pierre Bras

Jury :
Constance Borde
Pierre Bras
Nicole Fernández Ferrer
Margot Gallimard
Sihem Habchi
Smaïn Laacher
Sylvie Le Bon de Beauvoir
Annette Lévy-Willard
Sheila Malovany-Chevallier
Nathalie Masduraud
Tania de Montaigne
Françoise Picq
Alice Schwarzer
Valérie Urrea

Avec le soutien de la Fondation des Femmes

Marie-Paule Djegue Okri, Ligue ivoirienne des droits des femmes, Lauréate du Prix Simone-de-Beauvoir pour la liberté des femmes 2024

Etre tenu au courant