Il n'y avait plus de Dieu pour m'aimer, mais je brûlerais dans des millions de cœurs., S. de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée
Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes

Accueil > Les lauréates > Malala Yousafzai > Malala Yousafzai - Prix Simone de Beauvoir 2013

Malala Yousafzai - Prix Simone de Beauvoir 2013

Malala Yousafzai ou Malala Yousufzai (en ourdou : ملاله یوسفزۍ) est une militante des droits de l’homme pakistanaise née le 12 juillet 1997 à Mingora, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa. Elle vit à Mingora, principale ville du district de Swat, dans le nord-ouest du Pakistan, une zone proche de l’influence des talibans. Symbole de la lutte pour l’éducation des filles et contre les talibans, elle a reçu plusieurs distinctions du gouvernement pakistanais suite à ses prises de position alors que sa région est l’objet d’une lutte entre les talibans pakistanais et l’armée.

Le 9 octobre 2012, elle est victime d’une tentative d’assassinat où elle est grièvement blessée, attentat condamné par toute la classe politique du pays. Elle est transférée vers l’hôpital de Birmingham au Royaume-Uni le 15 octobre pour suivre un traitement plus poussé.

Elle se fait connaître du grand public début 2009, à 11 ans, par son témoignage sur un blog de la BBC au sujet des violences des talibans, incendies d’écoles pour filles et violences dans la vallée de Swat, alors sous contrôle taliban. Elle apparaît alors en larmes dans une vidéo et dit vouloir devenir médecin. Lors de l’occupation talibane, sa famille quitte la région et se sépare. Elle sera de nouveau réunie en juillet 2009, après la seconde bataille de Swat.

Après la reprise de la vallée par l’armée pakistanaise lors de la seconde bataille de Swat en mai 2009, elle est reconnue comme une héroïne, et son école pour filles est renommée en son nom.

En décembre 2011, elle reçoit le premier prix national pour la paix du gouvernement pakistanais, des mains du Premier ministre du Pakistan Youssouf Raza Gilani. Elle évoque alors la création d’un parti politique. Elle a aussi été nominée au prix international des enfants pour la paix de la fondation KidsRights.

Son père, Ziauddin Yousafzai, est également connu pour ses prises de positions anti-talibanes et a soutenu une intervention de l’armée dans sa région.

Le montant du prix était de 10 000 euros.