Toute jouissance est projet, S. de Beauvoir, Pyrrhus et Cinéas
Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes Prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes

Accueil > Les lauréates > Ai Xiaoming et Guo Jianmei > Ai Xiaoming et Guo Jianmei - Prix Simone de Beauvoir 2010

Ai Xiaoming et Guo Jianmei - Prix Simone de Beauvoir 2010

Guo Jianmei, avocate du droit des femmes, et Ai Xiaoming, professeur et vidéaste, sont deux militantes chinoises engagées dans le combat pour les droits des femmes en Chine ; elles sont aussi les deux lauréates du prix « Simone-de-Beauvoir pour la liberté des femmes 2010 ». Ce prix a été créé à l’initiative de Julia Kristeva en 2008 à l’occasion du 100e anniversaire de la naissance de Simone de Beauvoir.

L’une à Paris, l’autre en Chine :

Toutes deux étaient attendues à Paris, le 11 janvier 2010, pour la remise solennelle du prix ; et le 12 janvier dans le cadre d’une conférence-débat, organisée par l’Université Paris Diderot, sur les femmes chinoises contemporaines. Si Guo Jianmei était bien présente aux deux événements ; Ai Xiaoming, quant à elle, n’a pas eu l’autorisation de quitter le territoire chinois. Toutefois, madame Ai a fait parvenir un texte au jury du prix, qui a été lu, au cours de la cérémonie, par Gilles Guiheux - enseignant-chercheur à l’UFR Langues et civilisation de l’Asie orientale de l’Université Paris Diderot.

Mme Ai Xiaoming

Mme Ai Xiaoming

Professeur au Département de Langue et de Littérature Chinoises, directrice de la section de littérature comparée, de l’Université Sun Yatsen à Canton.
En plus de ses propres recherches académiques sur la condition féminine, son enseignement sur l’histoire du féminisme, les combats des femmes pour leurs droits, et la défense des travailleurs migrants, Ai Xiaoming est également reconnue, en Chine comme à l’étranger, pour ses films documentaires, produits en dehors des circuits officiels :
White Ribbon ([Baisidai] 57 minutes, 2004), traite des violences faites aux femmes, à propos du meurtre d’une étudiante. Ce documentaire reflète en outre sa conception du cinéma : un vecteur d’action autant que de réflexion, une façon d’agir au sein de l’espace public en se mettant au service des individus filmés pour leur donner un espace d’expression et compléter l’information diffusée par les médias
Taishicun, (100 minutes, 2005), relate le conflit opposant paysans et administration locale autour de la question des élections. The epic of Central Plains ([ZhongYuan JiShi] 140 minutes, 2007) et, Care and love ([Guan Ai Zhi Jia], 108 minutes, 2007), tous deux sur la contamination par le virus du sida des populations des provinces du Henan et du Hebei.
Nos enfants ([我们的娃娃], 2009,), sur le parcours de parents d’enfants victimes du séisme au Sichuan de mai 2008.
Depuis longtemps féministe et engagée, actrice virulente du mouvement de défense des droits en Chine, en particulier dans le monde rural, elle réalise des documentaires depuis 2004.

Mme Guo Jianmei

Mme Guo JianmeiResponsable et avocate au sein de l’ONG chinoise “Women’s law studies and legal aid center” rattachée à l’université de Pékin.
Cette ONG oeuvre, par la défense de cas concrets et par la promotion de changements dans le dispositif législatif, à l’amélioration de la condition des femmes en Chine (lutte contre les violences familiales, contre les discriminations dans le cadre du travail, contre le harcèlement sexuel, nécessité de réforme du système foncier dans les campagnes qui laisse de nombreuses femmes sans terres après un divorce ou le décès de leur mari).

Guo Jianmei est également, entre autre : Directrice exécutif de la société juridique de recherches sur le mariage et la famille.
Vice Présidente de l’association des femmes avocates de Pekin.
Membre de l’association des avocats de Chine, au comité de la Constitution et des Droits de l’Homme.

Elle participe depuis 1989 à la lutte pour la protection des droits et des intérêts des femmes, en Chine et au delà, et à publié de nombreux article juridiques sur ces sujets (notamment Etudier la Loi par ses cas, in Volume des loi du mariage, Directives sur la loi sur la protection des droits et des intérêts des femmes Directives sur le droit des femmes et les cas d’assistance légale, Théories et pratiques contemporaines sur la protection des droits des femmes Lois dans la vie quotidienne in Volumes sur le mariage et la famille, le droit du travail, et les droits personnels, Théories et pratiques sur l’assistance judiciaire en Chine, Violence domestique et assistance judiciaire).